Publicité

Championnats du Monde de pétanque : Rétrospective Dakar 2008

Posté par jacpetanque le 20/8/2012 5:00:00 (6508 lectures) Articles du même auteur

Plus de cent ans après sa naissance à La Ciotat, la pétanque reviendra en Provence, à quelques dizaines de kilomètres de son berceau. Du 4 au 7 octobre de cette année se déroulera à Marseille le 46e championnat du monde. En perspective de ce nouveau mondial, chaque mois une rétrospective : ce mois-ci le championnat du monde de Dakar (Sénégal) en 2008.

En perspective du 46e championnat du Monde à Marseille…

...chaque mois une rétrospective : Dakar 2008

Pour revivre ce 44ème championnat du monde à Dakar au Sénégal je vous invite à suivre le compte rendu, extrait du Pétanque Magazine 2009 no. 52 d'Obut.

 

LA FRANCE ENCORE ET TOUJOURS

Ils le voulaient ce championnat du monde depuis des lustres et ils l'ont eu. Les représentants de l'Afrique Noire espéraient organiser la plus grosse épreuve de la saison et cette fois, c'est fait.

La cérémonie d'ouverture.

 

Le championnat du monde 2008 a eu lieu à Dakar, sur le pré carré de l'aéroport de la capitale du Sénégal. Certes tout ne fut pas parfait et en matière de grosse organisation, les africains ont encore pas mal de progrès à réaliser. Mais pour une première fois, le travail a été réalisé de façon volontaire. Dès lors, en cette fin novembre, ils sont venus, ils étaient tous là. Et malgré la chaleur, malgré les moustiques, l'ambiance allait être celle d'une véritable compétition majeure sur l'échiquier mondial.

Des gradins bien remplis.
 
Championnat du monde de tir de précision
   Le Français de service pour championnat du monde de tir de précision s'appelait Pascal Milei, joueur niçois qui allait réussir la meilleure performance des éliminatoires avant de se retrouver en quart de finale face au champion belge, Claudy Weibel.
En forme, Milei s'imposait logiquement et prenait un billet mérité pour l'ultime carré de la compétition. Il était rejoint par le marocain El Mankari, qui s'imposait face à l'Espagnol Lopez, par le joueur du Burkina Faso Oudraogo, qui l'emportait face à l'arménien Hatchadorian, mais aussi par le joueur le plus populaire du Sénégal, François N'Diaye, vainqueur devant un public en délire de l'Ivoirien Maiga. Mais pour le Sénégal et ce public en folie, le plus beau restait à venir.
   En demi-finale face à Oudraog, N'Diaye exceptionnel de précision allait en effet battre le record du monde de la spécialité avec un total de 64 points. Le précédent record, qui appartenait simultanément à Quintais et Malbec, était battu et l'ovation qui s'en suivait à Dakar allait résonner dans tout le pays, voire même toute l'Afrique. Dans la deuxième demi-finale, un El Mankari précis s'offrait le scalp de Milei, certainement un peu fatigué avant de faire pleurer tout un peuple en s'octroyant le titre suprême en finale face à un N'Diaye méconnaissable, qui réussissait la moitié des points de son record mondial. Vous avez dit pression...

 

 

Championnat du monde - Les bleus s’amusent
   Place désormais au championnat du monde triplettes, la discipline favorite de l'équipe de France qui s'adjuge les titres comme d'autres s'adjugent les petits pains le matin au "ptit déj". Un Mondial où les parties initiales ne valent même pas la peine d'être commentées tant elles ressemblent à des amuses-gueules pour les nations majeures.

 Vue d'ensemble des terrains.

 

On va du reste aller directement vers les quarts de finale où là encore, les nations phares parvenaient à s'éviter, notamment les Français. Ceux des tenants du titre, Grandet, Lacroix, Le Boursicaud et Suchaud et ceux des principaux outsiders, Loy, Milei, Robineau et Radnic. Dès lors, pour Madagascar, le Maroc, le Luxembourg et la très volontaire Arménie, la route de la gloire s'arrêtait là, mais le parcours de ces équipes restera comme de superbes références.

Pascal Milei, Stéphane Robineau, Michel Loy, Zvonko Radnic et le coach Bruno Rocher de France 1 en demi-finale contre les tenants de titre de France 2.

 

En demi-finale, devant une foule encore sous le choc de la défaite de François N'Diaye lors de la finale du tir, les deux équipes nationales étaient dans l'obligation de se rencontrer. Une rencontre de titans avec d'un côté, la régularité d'un Lacroix et d'un Suchaud, de l'autre l'appoint d'un Loy et l'épanouissement total d'un Robineau qui disputait son premier championnat du Monde mais certainement pas le dernier. Malgré ce, et si les Français de Loy eurent leur chance en début de rencontre, ce sont les joueurs habillés d'arc en ciel qui s'imposaient sur le score logique de 13-7.

 

 Henri Lacroix en demi-finale face à France 1.

 

  Philippe Suchaud en demi-finale face à France 1.

 

La France de Loy cédait face à un Lacroix exceptionnel, parfaitement soutenu par des joueurs dont le nom n'a pas fini de briller au firmament de la pétanque mondiale.

Victoire pour les tenants du titre de France 2 en demi-finale face à France 1.
 
 
Dans l'autre demi-finale, la surprenante formation de Thaïlande, composée de Phusa- Ad, Piachan, Phukran et Sriboonpeng, réussissait l'exploit de dominer les champions belges de Van Campenhout, Masuy, Weibel et "Tichon" Hémon. Battus 13-11, les joueurs de Belgique rataient une nouvelle marche qui mène à la finale.

Présentation de la finale entre France 2 et la Thaïlande.

 Finale entre France 2 et la Thaïlande en sens unique.


Quant à la finale, elle n'allait pas durer et s'achevait en six mènes uniquement. Trop forte et complète et surtout trop habituée aux grandes rencontres, les tricolores remportaient un nouveau et grand titre de champions du Monde en administrant une fanny à leurs adversaires asiatiques. La France est trop forte, vraiment trop forte.


Coupe du Monde
1. France 2 (13-0)
2. Thaïlande
3/4. France 1 et Belgique

Les tenants du titre de Pattaya 2007 - Philippe Suchaud, Bruno Le Boursicaud, le coach
Philippe Quintais, Thierry Grandet et Henri Lacroix - ont conservé
leurs maillots arc en ciel.


Coupe des Nations
1. Espagne (13-10)
2. Suède

Tir de précision

1. Abdessamad El Mankari (Maroc)
2. François N’Diaye (Sénégal)
3/4.
Boureima Oudraogo (Burkina Faso) et Pascal Milei (France)


Photos : Claude Stirmel (FFPJP), Jukka Pöyvry (Finlande) et Xavier Pellizzari "xavpelli" (Russie)
Copyright texte extrait du Pétanque Magazine 2009 no. 52 avec l'autorisation d'Obut

 

Diaporama photos...

 

Les vidéos disponibles sur Internet

Petit vidéo reportage, mis à disposition par Karel Dohnal de la FIPJP, disponible sur Youtube.com : PLAY

Quelques images de la finale, mises à disposition par "dennispeterse", disponible sur Youtube.com : PLAY

Le dernier tir pour le record du monde au tir de précision de Francis N'Daye, mis à disposition par "rickardsuccess", disponible sur Youtube.com : PLAY

 

Lire :

Rétrospective Monaco 2001

Rétrospective Grenoble 2002

Rétrospective Genève 2003

Rétrospective Grenoble 2004

Rétrospective Bruxelles 2005

Rétrospective Grenoble 2006

Rétrospective Pattaya 2007

 

  

Echanges&Réactions ::FORUM

Signalez votre présence dans notre ::CALENDRIER
Rejoignez ainsi le plus grand groupe de supporters, pour vivre ensemble un grand moment de sport pétanque !

Infos et réservations
Pour réserver vos places, rendez-vous sur www.petanque-marseille2012.fr dans la rubrique billetterie.
Vous pouvez aussi réserver vos places par téléphone au 0 892 390 320.
Rendez-vous également dans vos points de vente habituels : Auchan, E.Leclerc, Cora, Cultura, Virgin …
Pour toute demande d’informations, contactez le 04 91 53 71 16 ou contact@petanque-marseille2012.fr

 

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
  
          346 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Google+ pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !