Publicité

Championnats du Monde de pétanque : Quintais et Suchaud entrent dans l'Histoire

Posté par BOULEGAN le 23/11/2021 14:00:00 (19011 lectures) Articles du même auteur

Philippe Quintais et Philippe Suchaud sont devenus dimanche, en remportant leur quatorzième titre mondial, les sportifs français les plus titrés...



Quintais et Suchaud entrent
dans l'Histoire

 


C'est sur le podium de Santa Susana que s'est achevée dimanche l'une des plus formidables sagas qu'ait connu le sport hexagonal. Les carrières hors-normes du champion de ski nautique Patrice Martin et de de la coureuse cycliste Jannie Longo, respectivement douze et treize fois champions du monde, ont été célébrées de multiples fois par la presse sportive et par les grands medias français. Philippe Quintais et Philippe Suchaud, en remportant ce week-end leur quatorzième titre planétaire, sont devenus en toute discrétion les sportifs français les plus titrés de tous les temps. Retour sur deux carrières hors-normes.

 

 


L'aventure commence en 1988. Le jeune joueur chartrain qu'est alors Quintais se qualifie pour le championnat de France tête-à-tête, le remporte et devient l'un des joueurs à suivre du circuit national. La Fédération envisage même de le sélectionner dès 1989, mais reporte ce choix à l'année suivante. En 1990, Quintais dispute en compagnie de Milcos et Wattiez son premier championnat du monde, et parvient en demi-finale avec la sélection nationale. Il ne la quittera plus jusqu'en 2003.

En 1991, Quintais intègre avec Passo et Georges Simoès une équipe constituée pour disputer la première épreuve télévisée, un Trophée sur invitations créé pour la chaîne Canal+. Le trio le remporte, et est sélectionné pour les championnats du monde. Leur victoire face à Fazzino, Choupay et Voisin donne à Quintais sa première médaille d'or, suivie d'une autre en 1993, remportée à nouveau par ce qu'on considère aujourd'hui comme l'une des plus fabuleuses équipes de tous les temps.

Quintais est à présent le maître incontesté de la pétanque mondiale, et le joueur le plus spectaculaire du moment. Faisant du tir au but sa spécialité, et pratiquant avec Laurent Morillon et Jean-Luc Robert un jeu extrêmement offensif, il remporte la plupart des grandes épreuves du circuit français. Le Mondial de Millau devient son terrain de prédilection : il dispute quatorze finales au parc de la Victoire au cours des années 90 et triomphe cinq fois en tête-à-tête !

 


En 1995, la Fédération l'associe au double champion de France tête-à-tête David Le Dantec et à un jeune homme qui vient de devenir champion de France doublettes avec Voisin, Philippe Suchaud. Les trois hommes deviennent champions du monde, doublent la mise l'année suivante, et Suchaud ne quittera plus la sélection tricolore.

 

 

 

En 98, Quintais remporte à nouveau le titre mondial avec Briand, Choupay et Fazzino. En 2000, il s'empare du premier titre mondial de tir de précision, une spécialité qui vient de faire son entrée aux Mondiaux de São Bràs de Alportel.

En 2001 à Monaco, c'est le jeune Henri Lacroix qui intègre l'équipe nationale, aux côtés de Quintais et Suchaud. Une combinaison qui va s'avérer gagnante, et l'avènement d'une triplette que l'on ne va bientôt plus désigner autrement que par le terme « Dream Team ». Tous les grands concours vont tomber dans l'escarcelle des trois hommes, ainsi que trois titres mondiaux en 2001, 2002 et 2003, que Quintais complétera par trois autres titres au tir de précision.

 

 

Pourtant, les jours du roi sont à présents comptés en Équipe de France. Face à des problèmes familiaux et certains déboires fédéraux, le champion va mettre sa carrière internationale entre parenthèses. En dehors d'une incursion au championnat d'Europe 2009 qui le sacrera d'un titre continental au tir de précision, la vie sportive de Quintais ne se déroulera plus, désormais, en bleu.

Suchaud, lui, continue à accumuler les titres en compagnie de Lacroix. En 2005 avec Hureau et Lamour, en 2007, 2008 et 2010 avec Le Boursicaud et Grandet et en 2012 avec Rocher et Le Boursicaud, la paire magique de la pétanque tricolore ramène cinq nouvelles médailles d'or au pays.

 

 

En 2017, Quintais décide de revenir dans le club France. Pour autant, il ne considère pas son éventuelle sélection comme un dû, et ne l'envisage que si la DTN estime qu'il a le niveau requis. C'est alors qu'il se lance à nouveau dans le travail et la compétition, retrouvant en quelques mois son niveau du début des années 2000. Une démarche saluée par une sélection pour les championnats d'Europe, où la Dream Team reconstituée remporte le titre en compagnie de Dylan Rocher. Pour les premiers Mondiaux doublettes en Belgique, Suchaud et Lacroix vont terminer sur la plus haute marche.

Reconduits en 2018 pour les Mondiaux canadiens, les quatre champions d'Europe vont s'imposer face au Maroc et offrir à Quintais son treizième titre mondial.

En 2019, Suchaud va le rejoindre en gagnant une nouvelle médaille d'or en doublette aux côtés d'Henri Lacroix.

 

 

Hors de question donc, alors qu'on fait la sélection 2020 qui va envoyer à Lausanne la France défendre son titre, de se passer de Quintais et Suchaud. Mais la crise sanitaire conduit les Suisses à annuler leurs championnats du monde, et à faire de même en 2021. Ce n'est qu'au mois d’août que la FIPJP annoncera la tenue de ceux-ci à Santa Susana : sans surprise, la DTN sélectionne Quintais, Suchaud, Lacroix et Rocher. On connait la suite : une fin de partie décisive en finale contre l'Espagne et un quatorzième titre mondial pour les deux champions, à ranger auprès de leurs vingt-cinq titres nationaux, leurs vingt et une victoires à Millau, leurs treize victoires aux Masters de pétanque, sept au Mondial la Marseillaise, dix au Trophée des Villes et douze à l'Europétanque. Deux palmarès étourdissants, et des carrières qui n'en sont pas encore, évidemment, à leur dernière ligne. A en juger par leurs prestations lors des Mondiaux espagnols, les deux hommes sont toujours là. Mais Quintais a annoncé dès cet été qu'il prendrait sa retraite internationale après les championnats du monde, et n'a qu'une parole. Il ne restera donc aux aficionados, pour contempler ces légendes vivantes jouant ensemble, que les grandes dates du circuit national. De quoi nous faire rêver encore longtemps...

 

 

A lire absolument :

Portrait boulistenaute de Philippe Quintais

Portrait boulistenaute de Philippe Suchaud

2021 : La France reste sur le toit du monde

2020 : Le Monde leur appartient

2020 : Philippe Quintais : je suis un patriote

2018 : Quintais, roi de carreau

2017 : Analyse gestuelle de Philippe SUCHAUD

2017 : Philippe Quintais « I’ll be back »

2017 : Philippe SUCHAUD semi-pro !

2014 : Philippe Suchaud, d'hier à aujourd'hui

2013 : Philippe Quintais, retour gagnant

2013 : Le retour du roi

2011 : Philippe Suchaud, la force tranquille

2011 Philippe Quintais : à la pétanque, c'est l'amitié qui fait gagner

 

Note: 10.00 (1 vote) - Noter cet article -


Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
Capri
Posté le: 24/11/2021 11:35  Mis à jour: 24/11/2021 11:35
Boulistenaute accro !
Inscrit le: 7/7/2005
De: Belgique (Seraing)
Envois: 6330
 Re: Quintais et Suchaud entrent dans l'Histoire
Bravo à tous les deux et bonne retraite à Monsieur Quintais.

Amitié
          137 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE
PODCASTS

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Snapchat pétanque     Tiktok pétanque Twitch pétanque Apple Podcasts Pétanque Spotify Pétanque Deezer Pétanque
Pétanque sur Apple Store Application Mobile
Pétanque sur Google PLAY Application Mobile

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !