Inscrivez-vous maintenant !

Championnats de France : RETRO 2003 UNE ANNEE DE CHAMPIONNATS

Posté par lolo le 3/1/2004 9:35:40 (10501 lectures) Articles du même auteur

La fin de l'année approche et l'époque est de mise pour jeter un coup d'?il dans le rétro sur la saison écoulée.
L'occasion de repasser en revue les joueurs et joueuses qui sont devenus champions de France en 2003.


Comme de coutume, ce sont les dames qui ouvrent le bal les 14 et 15 juin sous le soleil brûlant de Périgueux, sous la chaleur accablante retentit un coup de tonnerre, la doublette épouvantail Angélique PAPON et Florence SCHOPP ne franchit pas les poules. Une aubaine pour les outsiders de se faufiler jusqu'au titre et à ce petit jeu ce sont les havraises Cynthia QUENNEHEN et Eve LOZANO qui revêtent la tunique bleu blanc rouge face à LIZE-LEUX de Bretagne.


La semaine qui suit c'est au c?ur des Bouches du Rhône à Cabriès que se déroule le championnat triplette provençal. Henri LACROIX, Thierry TERRENO et Jean-Claude MALVICINO sont sacrés champions de France à l'issue d'une finale incroyable où le local Karim KOURANE disjonctera laissant une victoire aux varois !!!


L'événement de l'année c'est bien sur le championnat triplette à Perpignan le 28 et 29 juin. 256 équipes prêtes à en découdre pour décrocher le graal. Une nouvelle fois le roi QUINTAIS ne pourra pas arriver à ses fins stoppé net par ses amis de club. Mais si il doit rester une image, c'est bien le mano à mano entre FAZZINO et LEBOURSICAUD qui restera dans les esprits, une fin de partie incroyable où sortiront vainqueurs les sarthois à l'issue d'un intense bras de fer. Le relais semble passé, les manceaux Bruno ROCHER, Julien LAMOUR et Bruno LEBOURSICAUD, pour leur première association, dérouleront leur jeu pour s'imposer en finale face à Sylvain DUBREUIL, Sébastien ROUSSEAU et un David LE DANTEC revenu au plus haut niveau.


Le 5 et 6 juillet c'est à Dijon que le microcosme de la pétanque se retrouve pour le championnat doublette et tête à tête. Tout le monde s'attend à un doublé pour ROCHER et LEBOURSICAUD après leur titre acquis la semaine précédente mais c'était sans compter sur des niçois sur un nuage. A défaut de moutarde, c'est la sauce qui a bien pris pour Fernand RIVIERE et Antoine CANO, insolents d'aisance et de talent ils ne laisseront aucune chance à leur adversaire, concédant que 4 petits points en finale contre les habitués SUCHAUD-VOISIN.


En tête en tête, il y a Christian FAZZINO et les autres, maîtrisant à la perfection son sujet et les caractéristiques de la compétition individuelle, il aura dompté un par un ses adversaires jusqu'au valeureux finaliste Franck COULON.


C'est la Manche et Flamanville qui accueille le 9ème championnat doublette mixte, beaucoup de belles équipes pour succéder à Didier CHOUPAY et Nathalie SIROT. Les tenants du titre baisseront pavillon face à un autre épouvantail Philippe QUINTAIS et sa compagne Fabienne BERDOYES. Mais à la veille du 14 juillet, c'est Thierry GRANDET qui tire le feu d'artifice, avec sa partenaire Pascale TERRIEN, ils terrassent QUINTAIS en demi et Raphaël RYPEN et Elisa ROY en finale. Très belle victoire des girondins qui ont séduit.


Depuis plusieurs années les championnats de France jeunes sont réunis sur un même lieu, mais le 23 et 24 août il fallait avoir un ?il à Illzach (68) pour les juniors et un autre à Lamoura (39) pour les cadets et minimes.

Dans le Jura, les spectateurs auront sûrement posé cette question, existe-t-il un gène de la pétanque ? La réponse semble affirmative, il suffit d'observer la famille ROCHER sur les terrains. Chez les minimes le plus jeune des 3 frères s'inclinera en 1/8ème, alors que Guewen avec ses copains Kevin RIBEMONT et Baptiste ROUSSEAU accèderont à la plus haute marche.

En cadet, tout le monde attend le petit prodige Dylan mais en finale il doit s'incliner face à un habitué des podiums Tony PERRET accompagnès d'Angy SAVIN et Mathieu RICHARD, tous les trois viennent du Vaucluse.


En Alsace les juniors en décousent, c'est un rouleau compresseur venu de Champagne Ardennes qui remporte le titre, Antony PRIEUR, Jimmy MONIN et Christopher GASPARD ne laissent même pas des miettes à leurs adversaires, une fanny en ½ et une autre en finale, la messe est dite, fermé le ban.


Connaissez vous Ida LEO, Sylvia PY et Emilie PY ? peut être pas et pourtant elles sont rentrées dans l'histoire en devenant les premières championnes de France triplette à Rodez le 7 septembre. La Haute Saône aura déjouée tous les pronostics jusqu'à la finale face à INNOCENTI-SCUDERI-ROCHE. Un peu plus tôt dans la compétition LOZANO-QUENNEHEN-QUENNEHEN et surtout PAPON-SCHOPP-PAPON avaient connu une sortie prématurée.



Le même week-end les rois de la longue avaient rendez vous dans l'Aude à Quillan, au milieu des rois il y a toujours un empereur et il a pour nom Philippe STIEVENARD. Accompagné de son frère Frédéric c'est son 4ème titre en cinq ans en doublette. Une domination impressionnante dans ce jeu d'adresse avec des statistiques au tir que même en rêve les pro du provençal n'ose imaginer.


Peut être moins réputé mais aussi difficile à conquérir, le titre de champion de France entreprise s'est joué à Yzeure dans l'Allier les 13 et 14 septembre. Si le provençal est son domaine de prédilection, Philippe STIEVENARD a déjà connu le succès dans cette épreuve. Une semaine après Quillan, il enfile un nouveau maillot tricolore avec FERRET et GAUBERT. Les municipaux de Nimes se sont débarrassés en finale des collègues aurillacois POLONAIS-MAGNE-REYGNIER.


Pour finir cette année de championnats, place à nos aînés avec le championnat de France triplette vétérans à Limoges les 20 et 21 septembre. Pour de nombreux qualifiés c'est l'occasion de retrouver d'anciens copains et de se remémorer les années passées. Entre anciennes gloires et jeunes retraités ce championnat est très disputé. Mais si un homme ne semble pas toucher par l'age c'est bien Paul GORTCHAKOFF, à 77 ans le marseillais, descendant direct de la noblesse russe, tape toujours autant de boules. Avec Edmond VESTRI et Roland SEMBOLINI ; il décroche son 3ème titre (toujours avec des partenaires différents). Le sympathique paulo a mis fin au espoirs en finale aux dromois BONNET-DURAND-PLANTIER.


Ainsi s'achève une année de championnat qui restera gravée pour tous ceux qui ont décroché un titre mais 2004 arrive à grand pas et il va falloir à tous ses champions remettrent le couvert ou laisser la place à d'autres. Alors bonne chance à tous et que le meilleur gagne.

Format imprimable
Envoyer cet article à un ami
Créer un fichier PDF à partir de cet article

  
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
          93 utilisateur(s) en ligne plus...

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !