Publicité

Championnats de France : Les échos de Soustons

Posté par lolo le 27/6/2011 2:00:00 (4851 lectures) Articles du même auteur

 

Chaleur
 
Craint par les joueurs mais espéré par les organisateurs la chaleur aura mis en vedette la bouteille d'eau. Il serait curieux de connaître le nombre de bouteilles vendus, sur que le chiffre est impressionnant.
 
Chaleur bis
 
A l'annonce de la canicule pour le dimanche dans les arènes, une 2ème équipe de la protection civile a été mis en place en urgence. Un bon réflexe car il a fallu intervenir 3 ou 4 fois pour des coups de chaud dans les tribunes.
 
Chaleur ter
 
Le plus dur n'était pas de trouver sa place dans les arènes mais une place à l'ombre, tout au long de la journée spectateurs on fui l'astre solaire pour conserver une place ombragée.
 
Chaleur quater
 
Il se croyait peut être indestructible mais l'équipe de Farid Bekrar était une des rares à ne pas porter des casquettes dans les cadres brûlant. Chapeau messieurs !



Invité
 
Même s'il connaissait déjà les championnats de France, Gustave Moens le sélectionneur belge était l'invité officiel de la FFPJP. Il a pu profiter du championnat et se montrer impressionné par l'organisation.
 
Invité bis
 
Gustave Moens a aussi profiter de sa venue pour rencontrer et voir jouer Claudy Weibel en vue du futur championnat d'Europe en Août. La sélection devrait intervenir dans la semaine.
 


Au sommet

 
Si l'Eure a réussi à placer deux équipes dans le dernier carré, le comité de la Haute Savoie avait aussi de quoi être fier, c'est la première fois de l'histoire du championnat triplette qu'il arrivait en 1/4 de finale.
 

Marseillaise
 
Pas besoin de chercher dans la précipation comme cela a pu arriver l'hymne national, il a été magistralement interprété a cappella par un chanteur local.
 
Musique bis
 
Pour occuper le public entre les 1/2 finale et la finale, ce même chanteur a interprété une chanson entièrement dédié à la pétanque et aux championnats de France à Soustons. Une vrai réussite repris en coeur par le public.

 

Bras cassé
 
Evelyne Chapillon, la toute nouvelle arbitre internationale pensait bien officier lors de ce championnat malheureusement une mauvaise chute l'a en empêché. Avec son bras en écharpe, elle a tout de même assuré la supervision de tous les arbitres. Sans arrière pensée, voir un arbitre bras cassé en surveiller d'autres c'est rare.
 
Paquito
 
Un championnat de France à Soustons sans Paquito est impossible, Jean Claude Moreau a mené le tempo suivi de tous les bénévoles munis du célèbre foulard rouge.
 

Le réglement c'est le réglement
 
Le nouveau pool d'arbitre élite mis en place cette année a pu oeuvrer en situation dans le plus grand championnat de l'année. Les cartons jaunes n'ont pas hésité à être sortis mais sans conséquence pour les joueurs, ils sanctionnaient principalement un dépassement de temps, plusieurs trous bouchés au lieu d'un, des joueurs sortis de rond avant que la boule touche le sol, plus rare le carton jaune pris pour avoir ramassé ces boules avant la fin de mène. Peut être insignifiant mais pas de doute c'est bien le réglement.

 

Fair play

Si certains bien compréhensivement se trouvent abattus après une défaite en finale, c'était nullement le cas pour Farid Bekrar toujours aussi souriant. Au micro de Marc Alexandre il a conquis le public en expliquant que c'était qu'une partie et qu'il y avait des choses bien plus importante dans la vie. On peut tout de même penser qu'au fond de lui même Farid ait quelques regrets après être passé à 4 points du sacre.

  
Applaudissements
 
Si le public est parfois difficile avec le corps arbitral, dans l'ensemble les arbitres ont été soutenus et applaudis lors la présentation de la dizaine d'arbitres qui ont officié pendant ces deux jours. Métier difficile, quand on intervient pas on se fait siffler, et quand on intervient également, finalement match nul, autant les remercier car sans règle point de jeu.
 
Et l'an prochain ?
 
Après l'annonce du retrait de Chalon pour 2012, rien n'est officiel pour succéder à Soustons, le dernier dossier qui tiendrait la route serait Roanne dans la Loire.
 
Dernier
 
Plusieurs fois répété, c'était bien la dernière fois où l'on voyait un championnat à 256 équipes, l'an prochain 192 participeront à la joute finale ainsi que 64 équipes promotions. Les quallifs dans les départements s'annoncent déjà disputées pour décrocher le précieux sésame. 

Sport pétanque à Soustons : Sevilla voit double

 

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
  
          317 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Google+ pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !