Publicité

Championnats de France : CHAMPIONNAT TRIPLETTE LIMOGES 24-25 JUIN 2006

Posté par lolo le 26/6/2006 2:10:00 (28905 lectures) Articles du même auteur

 LIMOGES 25 JUIN 2006 17H34, BIENVENUE DANS LA LEGENDE.
  
Retour sur le parcours de Philippe QUINTAIS et des dernières parties de ce 61ème championnat de France. Avec Christian FAZZINO et Bruno ROCHER, Philippe QUINTAIS rejoint le cercle très fermé des joueurs ayant acquis les trois titres (triplettes, doublettes, tête à tête)
  
C’était son seul grand dernier objectif, celui qui s’était toujours dérobé, qui lui filait entre les doigts avec cette étrange sensation de ne pas pouvoir l’attraper. La récompense est enfin arrivée comme une offrande à la 2ème tentative après l’échec de l’an passé avec la Dream Team. Pourtant le ton donné n’était pas le bon avec une première chute dans les poules, mais il est dit souvent que les champions perdent une partie en poule, était ce un 1er signe ?



  

La suite était plus aisée, pendant que les FOYOT, FAZZINO, ROCHER ou encore LOY s’affrontaient, la dream team poursuivait son chemin bien content de voir les adversaires de gros calibres se manger entre eux. Pourtant en 32ème méfiance, voilà que se présentent face à eux FIGUERES – ROUSSEAU – PASQUIER, partie test face à des outsiders de tout premier plan. L’épreuve est réussie pleinement. En 16ème face à la meilleure équipe toulousaine depuis quelques années AMARILLI – KLEIN – KLEIN, la machine s’enraye quelque peu mais pour gagner il faut souffrir et attendre des jours meilleurs, des mènes en l’occurrence. Le sort de la partie bascule du bon côté 13 à 10, voilà la mission du samedi accomplie, reste celle du dimanche.


32° MILEI/LE BOURSICAUD :

Evolution des scores : 4/0- 4/4- 6/4- 6/6- 6/10- 8/10- 10/10- 10/11-
13/11
Pascal MILEI : 17 boules jouées
14 boules tirées
2 carreaux
9 frappes
78,5 % de réussite dont 2 carreaux
3 boules à l'appoint 1 reprise.



Bruno LE BOURSICAUD : 18 boules jouées
15 boules tirées
4 carreaux
7 frappes
73,3 % de réussite dont 4 carreaux
3 boules à l'appoint 1 reprise.




32° SUCHAUD/ROUSSEAU :

Evolution des scores : 2/0- 2/5- 7/5- 8/5- 8/8-?? /8- 13/8

Philippe SUCHAUD : 12 boules jouées
11 boules tirées
4 carreaux
5 frappes
81,8 % de réussite dont 4 carreaux
1 boule à l'appoint 1 reprise.



Sébastien ROUSSEAU : 14 boules jouées
12 boules tirées
1 carreaux
7 frappes
66,6 % de réussite dont 1 carreau
2 boules à l'appoint 1 reprise.


Le palais des sports de Beaublanc habitué aux combats des airs avait délaissé l’espace d’un dimanche son parquet pour des joutes plus terre à terre. Un superbe écrin qui dès 8h du matin résonnait de carreaux. Pour la Dream Team, le sort leur réserve les héraultais de MARAVAL, SANCHEZ dit « chopi » et CECCOTTI. Il faut croire que « chopi » n’avait pas mis le réveil en ce dimanche matin, totalement absent des débats, il laissait ses partenaires totalement désoeuvrés. En deux temps, trois mouvements et en à peine ½ heure, la Dream Team infigeait une cinglante fanny.

Plus que 8 à prétendre à la victoire finale, à l’amorce des ¼ de finale, Philippe QUINTAIS sait que cette marche est importante, jamais il n’est allé au-delà. Signe du destin le sort s’en mêle, en affrontant les inattendus mais néanmoins très méritants lot et garonnais de DE MARCO – NOGUES-RUMEAU, alors que dans le cadre à côté se déroule la finale 2005 entre FOYOT et FAZZINO. L’affaire est vite entendue, pour commencer une mène de 6 offertes par les lot et garonnais qui au lieu d’envoyer des pruneaux, cracher 4 noyeaux improductifs sur la 1ère boule pointée. Pourtant les tombeurs des frères HUREAU et de LE DANTEC réagissent avec une très belle mène de 4 (7 à 6) mais une nouvelle mène de 5 assomme définitivement ce ¼ de finale, le dernier carré est enfin en vue. Dans le remake de la finale 2005, l’atmosphère est soporifique, après une ½ heure jeu, le score sommeille à 2 à 1, c’est l’ennui total. Maître FAZZINO tient toujours les rênes (10 à 5) mais attention à la sortie de route et plus qu’un dérapage, c’est carrément un tonneau dans le fossé qui se produit avec 6 points de sutures comme blessures (10 à 11). Il en fallait pas plus pour le grand Marco pour dresser le constat final, c’est sur, le maillot va changer d’épaules.


Evolution des scores 1/4 de finale :



QUINTAIS/DE MARCO-NOGUES-RUMEAU  Lot-&-Garonne (47) :
6/0- 6/2- 7/2- 7/6- 12/6-13/6




FAZZINO/MILEI :
1/0- 2/0- 2/1- 2/3- Carton Jaune FOYOT pour la minute- 3/3
- 4/3 1h10 de jeu- 6/3- 6/5 2h de jeu- 10/5- 10/11- 10/13 P MILEI cadre à la sautée pour la gagne.





COSTA-D.LACROIX-SCHATZ/LABIONDA-SEVILLA-DUBREUIL :
1/0- 3/0- 3/3- 3/7- 4/7- 4/8- 6/8- 9/8 Carton Jaune LABIONDA-
13/8



PETIT-VAN DE VOORDE-MARTIN/ZERDOUN-DAGENS-PIGNON :
1/0- 1/2- 2/2- 2/4- 4/4- 4/6- 4/8- 4/10- 4/11- 6/11-
6/13


Pour les parisiens de DUBREUIL – SEVILLA – LABIONDA c’est la panne d’essence en plein milieu de partie, pourtant en menant 8 à 4, il laissait l’ami « PASSO » dans le rétroviseur mais avec l’embrayage bloqué (5 trous de rang), les sociétaires de l’UB 15 devaient mettre le clignotant et rentrer au stand. (8 à 13).

Dans le dernier ¼ les picto charentais s’accommodaient des valeureux sangliers des ardennes pour la plus grande joie de leurs supporters.

 A l’annonce des ½ finales, 3 monstres de ce jeu sont au rendez vous, Philippe QUINTAIS, Marco FOYOT et Michel SCHATZ dit « passo ». Pour la Dream Team, pas encore de choc, il va falloir s’user les dents sur les 3 perles sorties des huitres du côté d’Oléron. La pression monte petit à petit ce qui n’empêche pas aux valeureux joueurs du club des « Mathes » de prendre légèrement les devants (3 à 1) tout en se mordant les doigts pour ne pas avoir rempli davantage la bourriche sur une mène. Mais il était dit que le chemin serait trop long pour Emmanuel ZERDOUN, Jean-Christophe DAGENS et Jean-François PIGNON, 3 sera leur score final mais en se retournant ils peuvent admirer avec fierté leur parcours accompli lors de ce championnat.



Evolution des scores QUINTAIS/DAGENS : 1/0- 1/2- 1/3- 3/3- Annulé Dagens tir le but-LACROIX passe à l'appoint- 4/3- 5/3- 10/3-13/3



Dans l’autre ½ finale, ce sont les retrouvailles du grand Marco avec PASSO, après Jo FARRE en 64ème , FOYOT s’est organisé un repas de famille entre anciens partenaires. Mais comme cela peut arriver, le repas tourne à la soupe à la grimace, pour FOYOT et PASSO c’est plutôt « je t’aime moi non plus » plutôt que « je t’en prie passe moi le sel ». Et du sel il y en a eu dans cette partie, il a même fallu trois maîtres d’hôtel pour remettre un peu d’ordre pour que le repas puisse se terminer. Au final PASSO se voyait privé de dessert et le public avait bien peu aimé le menu présenter par FOYOT. Pour les étoiles au guide, il va falloir patienter.

Et nous voilà au moment tant attendu, la finale de ce 61ème championnat de France, d’un côté un copier coller de 2005 avec FOYOT – MILEI – USAI et de l’autre un petit nouveau Philippe QUINTAIS accompagnés des déjà sacrés en triplette Henri LACROIX et Philippe SUCHAUD.

A l’applaudimètre, pas de doute le public a pris parti, Dalida* n’est plus à la mode. D’entrée le tempo est affiché avec déjà 4 points pour le Dream Team. MILEI a du mal à démarrer, il souffre d’une jambe, d’ailleurs il porte un bas de contention, pour FOYOT il souffre plutôt du contentieux de la ½ finale. Plus la partie avance plus le public sait qu’il y en aura pas (11 à 2), Pour la Dream Team le but est proche et les boules d’Henri et de Philippe aussi. Si longtemps resté fermée la porte du titre s’entrouvre enfin, comme un symbole, on laisse les clés au boss pour enfin trouver la lumière. Le code est enfantin c’est genre « bon allez je me ferai bien un petit carreau de ma 1ère puis je rajoute de ma 2ème et ça fait 13 ». Super facile n’est ce pas ? Le roi Philippe QUINTAIS va gravir le dernier trône qu’il lui manque, à la 1ère , carreau comme prévu et dans un dernier effort il rajoute. C’est fait, les efforts sont récompensés, l’ordre des continents est soudain remis dans le bon sens, le roi du monde est enfin devenu roi de son pays.



Evolution des scores QUINTAIS/MILEI : 4/0- 6/0- 6/2- 7/2- 11/2-13/2



Dans la tribune officielle tout le monde en est persuadé «  Ce titre, il va lui faire autant plaisir que son 1er titre de champion du monde ». Le compteur est enfin ouvert, Henri LACROIX affiche 2 et Philippe SUCHAUD 3. Cela fait 1,2, 3 mais surtout pas 0 pour FOYOT MILEI USAI, auteurs d’un drôle de parcours de haies avant de chuter sur le dernier obstacle. Le moral n’est pas pour autant atteint, Dominique USAI en redemande, pour preuve il s’approche de la table et demande « Dites c’est quand la date du championnat 2007 ? je voudrais savoir car je dois marier mon fils fin juin »

Pour 2007, la noce des triplettes sera à Dijon.

* Dalida,  surnom donné à Marco FOYOT à cause de ses cheveux

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
(1) 2 3 4 ... 8 »
Auteur Conversation
Anonyme
Posté le: 28/6/2006 14:36  Mis à jour: 28/6/2006 14:36
 Re: CHAMPIONNAT TRIPLETTE LIMOGES 24-25 JUIN 2006
un très bel article avec une petite pointe d'humour
encore bravo au phénomène quintais ainsi qu'à lacroix et suchaud!
Anonyme
Posté le: 27/6/2006 16:56  Mis à jour: 27/6/2006 16:56
 Re: CHAMPIONNAT TRIPLETTE LIMOGES 24-25 JUIN 2006
Quel superbe article!!! On en voudrait tous les week-ends des comme ça.
Enfin il a réussi, ce titre tant attendu. Bravo u roi Quintais, ainsi qu'à Suchaud et Lacroix.
Vanlud
Posté le: 27/6/2006 8:43  Mis à jour: 27/6/2006 8:43
Boulistenaute régulier !
Inscrit le: 28/9/2005
De: 62 Pas de Calais - Hauts de France
Envois: 1824
 Re: CHAMPIONNAT TRIPLETTE LIMOGES 24-25 JUIN 2006
N'en déplaise à ses détracteurs, Dominique Usai est encore en haut de l'affiche !!!
------------

Le bonheur est un voyage , pas une destination...
Il n’y a pas meilleur temps pour être heureux que le temps présent

http://hautsdefrance.association-ilona.com


[b][color=0033FF][font=Helveti
LULE
Posté le: 27/6/2006 8:23  Mis à jour: 27/6/2006 8:23
Boulistenaute en progrès
Inscrit le: 21/4/2003
De: 13 Boûches du Rhône PACA Lambesc
Envois: 205
 Re: CHAMPIONNAT TRIPLETTE LIMOGES 24-25 JUIN 2006
Salut à tous ,

Bravo aux vainqueurs et surtout à Quintais pour ce titre tant attendu .
Bravo également à "LOLO" pour ce bel article .

Je n'arrive pas à lire les vidéos , quelqu'un pourrait-il me dire avec quel programme je peux les visionner ? Merci .

A plus .
------------

Chacun tire son plaisir de l'instrument dont il joue le mieux
( Henri-René LENORMAND )
"Sans les mots,les boules ne seraient qu'un jeu.
Avec eux,elles deviennent un humanisme"
chris46
Posté le: 27/6/2006 7:16  Mis à jour: 27/6/2006 7:16
Boulistenaute régulier !
Inscrit le: 31/12/2005
De: Pradines - 46 Lot - Midi-Pyrénées
Envois: 2883
 Re: CHAMPIONNAT TRIPLETTE LIMOGES 24-25 JUIN 2006
Quel article !!! un vrai reportage de journaliste professionnel, super LOLO....

Félicitations au roi Quintais qui en remportant ce titre qui lui fuyait rentre dans la légende.
Quel joueur !!!

Bravo également aux 2 grands champions Henri Lacroix et Philippe Suchaud.
------------


Mon adversaire n'est pas un ennemi mais un compagnon de jeu.

PORTRAIT N°139 GRAMOND Christian "chris46"
http://www.bou
(1) 2 3 4 ... 8 »
  
          352 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Google+ pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !