Publicité

Championnats d'Europe de pétanque : Il y en a eu pour tout le monde

Posté par petanque le 18/7/2022 0:20:00 (12763 lectures) Articles du même auteur

Avec cinq titres partagés entre l’Italie, la France, l’Espagne et Monaco, les championnats d’Europe de Den Bosch ont illustré les écarts qui se resserrent entre les principales nations européennes....


 

Championnats d'Europe - Doublette - Tête-à-tête - Mixte en Hollande du 13 au 17 juillet 2022  

Il y en a eu pour tout le monde

Crédit photo Jac Verheul 

 

En pénétrant mercredi sur les installations qui recevaient, sur la grande place qui borde la cathédrale Saint Jean de 's Hertogenbosch, aux Pays-Bas, les premiers championnats d’Europe de pétanque, chacun pressentait qu’il allait assister à un événement exceptionnel. L’organisation au cordeau, les champions et les championnes venus de vingt-neuf pays et la somptueuse mise en scène de la compétition promettait à chacun quantité de sensations et de beaux souvenirs. Promesse tenue, avec des championnats qui à coup sûr resteront dans l’histoire de la pétanque.

 

Crédit photo Jac Verheul  

 

Monaco en haut du podium


Le premier pays à pavoiser, hier dimanche, allait être Monaco. Privée de finale par l’Espagne dans la doublette mixte qu’elle disputait avec José Rivière, Myriam Chambeiron allait prendre sa revanche dans le double féminin en triomphant, dans la difficulté tout de même, de l’inattendue paire anglaise Spillet et Griffin. Un motif de fierté néanmoins pour la pétanque britannique, qui a vécu une semaine réellement historique en plaçant pour la première fois deux de ses formations dans le dernier carré. Et un jour de gloire de plus pour Monaco, un habitué des podiums européens qui décroche l’or avec Chambeiron et Laura Vierjon.

 

 

Crédit photo Jac Verheul   

 

> Meilleurs pronostiqueurs :


totoff27 (19)

polo81 (19)

dani (19)

belette44 (19)

mikros (17)

 


Première médaille pour l’Italie


Dans la doublette masculine, c’était un choc de premier plan qui était proposé au public du Central de Den Bosch, avec une affiche Belgique-Italie. Uytterhoeven et Masuy, qui avaient fait tomber la France de Bonetto et Sarrio en quart de finale, avaient pourtant durement bataillé en demi contre les excellents Israéliens Shiran et Ohana avant d’accéder à la finale. Les champions du monde Rizzi et Cocciolo, disposaient eux, après avoir sèchement battu l’Espagne de Guasch et Escacho, de la surprenante équipe anglaise de Eversden et Blows. Mais le choc attendu en finale n’a pas eu lieu, avec des Italiens au sommet de leur art qui ne laissaient pas respirer les Belges au cours d’une partie à sens unique. Champions du monde et champions d’Europe, les Transalpins n’avaient pas pour autant fini, du moins pour Rizzi, de chasser l’or.

 

Crédit photo Jac Verheul   

 

> Meilleurs pronostiqueurs :


patrice34 (24)

boules17 (24)

jerome76ABY (24)

petanque06 (22)

legaucher (22)

 


La France en beauté


Avec la défaite française en quart des doublettes hommes et l’élimination, en demi-finale des tête-à-tête, de Christophe Sarrio et Aurélie Bories, c’était la dernière chance de médaille d’or que disputaient Bonetto et Poinsot, face aux Espagnols Guasch et Lopez. Une paire ibérique contre laquelle il avaient chuté en phase de qualification vendredi, et qui avait tout bousculé sur son passage durant quatre jours. Mais les Français, en inscrivant six points dès la première mène, prenaient les Espagnols à la gorge d’entrée en déroulant un jeu étincelant et menaient bientôt 12-0, après un carreau-gagné simplement frappé par Bonetto. Un départ canon qui permettait bientôt à celui-ci et à Poinsot, malgré un sursaut espagnol, de revêtir leur premier maillot étoilé.

 

Crédit photo Jac Verheul   

 

> Meilleurs pronostiqueurs :


bibi13 (34)

totof37 (32)

Menucourt (30)

Roro (30)

joseph63 (30)

 


L’Espagne au firmament


Cette frustration espagnole allait être bientôt effacée par la superbe prestation de Carolina Pascual, qui au sortir d’une belle partie disputée face à la Hollandaise Josephien Koogje, se voyait proposer en finale la joueuse turque Esile Emen, elle-même victorieuse en demi-finale de la Française Aurélie Bories. Une grande première pour la Turquie, qui n’avait jamais été conviée à pareille fête et ne manquait un titre historique que de très peu, en voyant Emen ne s’incliner que sur le score de 13-12.

 

 

Crédit photo Jac Verheul    

 

> Meilleurs pronostiqueurs :


patrice34 (27)

MIKISAN (27)

patt32 (27)

steve95 (25)

padroit (25)

 


Un final de rêve 


Avec autant de belles parties dans la même journée, le public du Central, joyeux, démonstratif et amoureux du beau jeu, était comblé. C’était pourtant, avec une finale du tête-à-tête masculin intelligemment placée en clôture, au sommet de ces championnats qu’il allait assister entre l’Italien Diego Rizzi et l’Espagnol Jesus Escacho. Une partie âpre, intense, au niveau de jeu monumental, qui laissait ce même public silencieux, concentré et captivé par la formidable lutte que se livraient durant plus d’une heure trente les deux récents champions du monde. Ce n’est qu’au bout d’une vingtaine de mènes, et une multitude de rebondissements qu’on connaissait enfin le nom du champion d’Europe : Rizzi, sur deux trous d’Escacho, finissait par s’imposer 13-12. 

 

 

Crédit photo Jac Verheul   

 

> Meilleurs pronostiqueurs :


jerome76ABY (36)

ponponette (32)

cxcou (30)

ourson52 (30)

legaucher (30)

 


Un magnifique point d’orgue pour des championnats, on l’a dit, qui feront date. La Confédération Européennes de Pétanque et son président, l’Anglais Mike Pegg ainsi que la fédération néerlandaise NJBB et le staff arbitral ont réussi à résoudre l’équation après laquelle court souvent la pétanque : faire respecter, dans une compétition qui tenait sa première edition, les règles du sport tout en favorisant le spectacle et la convivialité. Pari plus que réussi, à n’en pas douter.

 

 

 

< RÉSULTATS>

-> VOIR NOTRE FORUM

-> VOIR PAGE FACEBOOK CEP 

 

Les vidéos bientôt disponibles
sur notre Chaîne YouTube  YouTube Pétanque 

 

 

L'ALBUM DES PLUS BELLES PHOTOS 

 

Les boulistenautes en parlent

dans ce FORUM

 

Tête-à-tête féminin / Tête-à-tête masculin / Doublette féminin / Doublette masculin / Mixte  

LIRE

Les favoris au rendez-vous 

Quelles chances pour la France ?

 

 

 

 

 Le Site Officiel

petanque2022.nl


 
 
-------------------------
-----------------
--------

---  

Ne rien manquer des DIRECTS

SUR

< BoulistenauteLIVE.com VISITER / INSTALLER >


Recevez des notifications "Coup de sifflet début d'une partie commentée"

 

Pétanque sur Apple Store Application Mobile

Pétanque sur Google PLAY Application Mobile 

Note: 0.00 (0 votes) - Noter cet article -


Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
djoss
Posté le: 19/7/2022 21:58  Mis à jour: 19/7/2022 21:58
Bébé boulistenaute
Inscrit le: 4/2/2008
De: ROUEN
Envois: 145
 Re: Il y en a eu pour tout le monde
tellement d'incompréhension dans beaucoup de chose que j'en suis blaser de suivre notre équipe national.
          191 utilisateur(s) en ligne plus...

DANS LA BOUTIQUE
PODCASTS

SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Snapchat pétanque     Tiktok pétanque Twitch pétanque Apple Podcasts Pétanque Spotify Pétanque Deezer Pétanque
Pétanque sur Apple Store Application Mobile
Pétanque sur Google PLAY Application Mobile

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !