Champagne-Ardenne : Le petit poucet Vitryat accueille l’US Dunkerque

Posté par TAT51 le 20/11/2017 11:10:00 (3085 lectures) Articles du même auteur

Lors du 1er tour inter-régional, dans un final à suspens et malgré un public local acquis, la pétanque vitryate conservait la maitrise de son jeu. Elle arrachait sa qualification à l’extérieur face à Ormoy-Villers dans l’Oise lors de la dernière partie en triplette mixte sur le score de 13 à 12.




Pour le second tour, le tirage au sort avait désigné l’US Dunkerque et son fer de lance Arnaud Boutelier (auteur d’un quadruplé en 2017) et ses non moins réputés partenaires Julie Cotte, Sandrine Poinsot, Sébastien Pecqueux, Georges Uytterhagen, Loïc Hugues, Geoffrey Kinnoo et Alexandre Haverland.

 

Le capitaine, Michel Thomassier, était conscient de l’obstacle « Dunkerque est un gros morceau, avec un gros palmarès, mais on ne sait jamais avec l’avantage du terrain et le soutien du public… ». D’emblée, il devait faire des choix sportifs et laissait sur la touche Sylvain Maréchal, dont l’attitude fut exemplaire. Ainsi face aux dunkerquois se présentait une équipe homogène, à l’esprit irréprochable et dont la plupart des joueurs ont déjà été titrés au niveau local : Djelfaoui Sadaoui, Philippe Godzior, Laurent Doussaint, Rodrigue Pinto, Franck Culot et Christophe Ragon.

Dans le boulodrome couvert, le Président de la Pétanque Vitryate, Frédéric Rzepka, accueillait avec grande convivialité la délégation nordiste. Il espérait modestement pouvoir pousser l’US Dunkerque jusqu’aux triplettes.

 

Devant une centaine de supporters vitryats, les tête à tête s’engageaient bien pour les nordistes. Arnaud Boutelier remportait une victoire attendue. Isabelle Lantsoght répliquait pour Vitry le François. Alors s’enchainait les victoires pour Dunkerque avec Uytterhagen (pourtant mal parti), Hugues (bien en ligne) et Alexandre Haverland (auteur d’un déluge de carreaux). Il restait un peu d’espoir pour les vitryats. Laurent Doussaint bien parti grâce à un appoint de grande qualité, coinçait un peu en fin de partie face à Geoffrey Kinnoo. Mais il trouvait des ressources pour conclure. L’US Dunkerque prenait un avantage souvent décisif en coupe de France 8 à 4.

Les doublettes pouvaient déjà être décisives. Après un départ équilibré, Haverland et Uytterhaagen se détachaient et l’emportaient face à Pinto et Ragon. Dans le mixte, les vitryats Culot et Schmitt ne profitaient pas de leurs avantages en début de partie. Nathalie Schmitt blessée devait laisser sa place à Isabelle Lantsoght. Le score restait serré. Les nordistes faisaient la différence en deux mènes : une reprise périlleuse à 11m très proche de la ficelle de la part de Sandrine Poinsot et pour conclure par Loïc Hugues à 8 m, deux carreaux qui tourneraient encore s’il n’avait pas ramassé ses boules !

Les dunkerquois menaient donc 14 à 8. Ils avaient la possibilité de conclure dès les doublettes.

 

Ils avaient engagé les champions du nord doublette 2017 : Sébastien Pecqueux et Arnaud Boutelier. Face à eux : Laurent Doussaint, ancien double champion de la Marne triplette, et Djelfaoui Sadaoui l’emblème vitryat, champion de la Marne triplette 2016. La bataille s’annonçait rude : elle le fut. La tension montait de plusieurs crans. Le niveau gagnait en qualité et en intensité. Doussaint mangeait le but, Sadaoui dit le Piaf était en feu, il alignait les frappes et les carreaux.  Boutelier sortait deux fois le but pour ne pas perdre. Pecqueux, alors qu’il n’avait pas tiré, sauvait également une mène par un carreau dans le but. La réussite fuyait les nordistes lors de la dernière mène, les marnais concluaient grâce à un dernier carreau de Piaf. Devant leur public conquis, ils allaient jouer les deux parties finales.

 

 

Les triplettes débutaient sous le regard inquiet du Président Frédéric Rzepka, son club devait tout emporter. 

Les deux parties se jouaient en simultané. La tension pesait sur les deux parties.

 

L’entame du triplette mixte était très favorable aux dunkerquois, 8 à 0 en deux mènes. A la troisième mène, le vitryat Christophe Ragon tirait au but et le sortait ! Le marnais Doussaint, épuisé par son combat en doublette, avait l’intelligence de demander à sortir. Le capitaine Thomassier chargeait l’expérimenté Godzior de redynamiser cette partie.

 

De l’autre côté, les nordistes Haverland, Kinoo et Pecqueux rencontraient les champions de la Marne triplette 2016 : Culot, Pinto et Sadaoui. Dans le début de partie les joueurs se rendaient coup pour coup. Sans tenir compte des scores du mixte les vitryats s’accrochaient.

 

La rentrée de Godzior portait ses fruits, les vitryats remontaient au score à 7/8.  Puis Dunkerque laissait échapper au point une gagne de manière inattendue vu leur niveau de jeu, mais ils montaient à 11. L’ambiance devenait folle.

 

Galvanisée, la triplette Culot, Pinto, Sadaoui remportait leur partie et apportait 5 nouveaux points : 12 à 14. L’exploit était à portée de bras. La salle était en liesse. Mais pour les joueurs les boules pouvaient devenir d’un seul coup lourdes à pointer ou petites à tirer. Le niveau allait-il s’en ressentir ?

 

La triplette mixte dunkerquoise devait ainsi résister aux assauts marnais et à la ferveur d’un public conquis mais toujours sportif. Le niveau ne baissait pas bien au contraire : Philippe Godzior, plein de sang-froid, frappait deux fois le but, sous les encouragements !

Le silence absolu se faisait lorsque que les joueurs étaient dans le rond. Il était pesant. L’US Dunkerque s’offrait une nouvelle occasion de valider son billet pour le tour suivant : la vitryate Lantsoght se retrouvait avec une boule face à trois et un point adversaire à 30 cm du but. Elle parvenait à placer un devant de boule inespéré. Hugues tirait mais contrait. Il tirait à nouveau et sautait au fil. Boutelier ne parvenait pas à reprendre le point ! Le public exultait, les supporters y voyaient des signes de victoire. La mène suivante, les vitryats, manquant sans doute de lucidité, décidaient de tirer au but. Ragon manquait, La messe semblait dite. La dunkerquoise Poinsot offrait un tir à la gagne à Boutelier. La tension était à son comble. Personne n’imaginait qu’Arnaud pouvait manquer vu la qualité de son jeu et son expérience. Son bras s’élançait, la boule montait, la courbe était belle et … casquette… incroyable. L’US Dunkerque manquait encore le coche !

La rencontre à suspens pouvait prendre une tournure héroïque ou dramatique.

Dernière mène : Dunkerque 12 Vitry le François 11, Isabelle Lantsoght, totalement concentrée et poursuivant sur son rythme infernal engageait bien la mène, Philippe Godzior la suivait au point. Les marnais se retrouvaient avec trois boules face à une. La victoire était en vue.

Hélas, après tant d’exploits voire de miracles, les marnais laissaient échapper trois boules au point.

Pendant que les locaux étaient plongés dans le désarroi, que le public était éteint, les dunkerquois prolongeaient leur aventure. Ils fêtaient dignement leur victoire.

La conclusion de cette superbe journée, véritable promotion pour notre sport Pétanque, revenait au sage Arnaud Boutelier « Cette rencontre nous aura permis d’apprendre sur nous-même et de progresser plus rapidement ». 

 

 

Les boulistenautes échanges sur le 3ème tour de la Coupe de France dans ce ::FORUM 

Note: 10.00 (6 votes) - Noter cet article -

Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Conversation
TAT51
Posté le: 22/11/2017 8:07  Mis à jour: 22/11/2017 8:07
Boulistenaute en progrès
Inscrit le: 10/12/2003
De: 51 Marne - Champagne-Ardenne
Envois: 267
 Re: Le petit poucet Vitryat accueille l’US Dunkerque
Merci pour eux papy67. Les vitryats ont été bons mais les dunkerquois sont restés solides. Il ne manquait que deux points !
PAPY67
Posté le: 21/11/2017 22:10  Mis à jour: 21/11/2017 22:10
Boulistenaute aspirant !
Inscrit le: 21/10/2004
De: Champagne-Ardenne Aube MAIZIERES LA GRANDE PAROISSE
Envois: 1290
 Re: Le petit poucet Vitryat accueille l’US Dunkerque
Bravo les Vitryats pour votre parcours, dommage la victoire n'est pas passée loin contre une belle équipe de l'US Dunkerque.
------------


http://www.etoile-de-maizieres.fr/index.php?page=petanque
Respecter son adversaire qu'il soit moins fort ou plus fort,
  
          144 utilisateur(s) en ligne plus...


SUIVEZ-NOUS
Pétanque mobile Facebook pétanque Dailymotion Vidéo pétanque Google+ pétanque Twitter pétanque YouTube Vidéo Pétanque Instagram pétanque Pinterest Pétanque Flux rss pétanque

Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !