Inscrivez-vous maintenant !

Bretagne : Le grand prix vétérans de pétanque "7 heures de Cesson"

Posté par PatGoch le 17/4/2009 13:00:00 (2761 lectures) Articles du même auteur
Bretagne

Bonjour,

Les 7 heures de Cesson eurent un franc succès avec 128 triplettes venues de toute la région...



Des champions, des joueurs chevronnés,  mais aussi des joueurs n'ayant que 2 ans ou moins de compétition, bref une palette large de compétiteurs plus ou moins aguerris.

Le terrain : un piège  à user le moral des joueurs en moins de temps qu'il n'en faut à un chardonneret où à un moineau affamé d'avaler sa ration quotidienne de brioche Bretonne !

Terrain mélange de mastic et glaise qui pourtant malgré la pluie restait sec et dur en surface...

Bravo au drainage car lorsque boue et flaque d'eau coexistent sur un terrain, les boules s'agglutinent comme des Taons sur la queue d'une vache et le cochonnet étouffe sous la pression des sphères pointées.

Mastic disais-je , le vrai casse-tête du tireur qui au lieu de voir du rond une estanque voit sa boule tirée rebondir allègrement comme à saute-mouton et déguerpir rapidement du terrain. A ce moment-là les yeux du joueur qui avaient un regard conciliant se transforme en véritables skuds pour essayer avec les yeux ce qu'il n'a pas réussi avec le bras...Heureusement la télékynésie ne se pratique pas encore à la pétanque ou ailleurs.. 

Donc ce concours se passe en ayant comme objectif suprême de gagner 7 parties en une heure...Ceci est à mon sentiment et je pense aux yeux de beaucoup comme une pression supplémentaire, qui fait que l'efficacité doit s'allier au spatio-temporel.

Inutile de donc de vous  dire que la tâche est ardue et qu'elle révèle diverses valeurs et autres qualités.

Points et tirs doivent au mieux se conjuguer afin de ne pas trop encaisser de points, car à pétanque limitée il n'est pas bon d'être "  Raymond Poulidor  " que j'admire par ailleurs. Et qui a tant fait rêver ma génération.

La pause du midi bienfaitrice entrainant repas sur place ( frites, saucisses, et cotelettes grillées ) Coup de chapeau à MOMO qui en plus d'être très bon pointeur est un excellent grilleur, la pause du midi donc qui efface tourments, et désagréments a permis aus joueurs de déjeuner à l'abri et pour d'autres un restaurant leur était réservé. L'organisation comme à son habitude fut de bonne qualité tout comme les grillades à MOMO !

Côté météo la pluie qui avait épargné le stade, vint faire sa ronde.....

Après cet entr'acte, les parties ont repris et se sont donc succéder allègrement et dans une bonne ambiance générale. Dans la fin Restaient quelques équipes en lice pour la reconnaissance suprême. Celles donc qui avaient pu changer leurs habitudes pour compter avec un sol encore plus souple par endroit et dont l'envoi était sans doute le meilleur outil, quoi que ...? 

Ces équipes étaient celles de St Malo, L'Espérance Fougères, Bourg-des-comptes, Dinan, et d'autres à définir....Bravo à elles

Cela signifiait que pointeurs comme tireurs et milieux avaient rempli leur mission au mieux !

Restait maintenant à concrétiser la phase finale qui opposait une équipe des Côtes d'Armor et une de l'Ille et vilaine plus précisément de l'Epérance de Fougères .

2 fort-belles équipes pointeurs et tireurs.dont pour celle du 22 Jean-Pierre que j'apprécie depuis plus de 30 ans !.......

L'autre, celle de Fougères composée de Oustry René( the black-minou) , Michel Marco  et Claude Barraud ( tirofer ) pseudos bien connus des boulistenautes.........

Equipe que l'on connaît trop bien chez nous car 2 des joueurs ont été à maintes reprises champions départementaux et régionaux .

 

Cette partie fut bien disputée points et tirs et bascula finalement vers celle de Fougères qui en gagnant ce concours continue sa route sur plusieurs victoires consécutives !

Bravo à elle, Bravo à l'Organisation ( table de marque, restauration MOMO, buvettes, )

Bravo à la dirigeante du Club Mme Derennes, Bravo au Président Mr Derennes, et Bravo

à l'Arbitrage Mr Salgues et Mr Pascual.

Bravo à toutes les équipes qui grâce à elles font de ce grand prix vétéran un grand succès !

Enfin les joueurs nés en 1955 doivent se préparer pour l'année prochaine car ils auront la chance et certains tourments ( terrain) de pouvoir y concourir !

Propos recueillis en fin d'après midi par les joueurs et organisateurs.

 

A l'année prochaine avec souhaitons-le moins de pluie et plus de soleil ! KEN AVO

Format imprimable
Envoyer cet article à un ami
Créer un fichier PDF à partir de cet article

  
          193 utilisateur(s) en ligne plus...

  • Stéphane Le Bourgeois, l'atout carreau de Fazzino

    Intraitable et brillant sur les terrains, le tireur francilien cultive en dehors de ceux-ci gentillesse et distance avec le jeu. Entretien avec un joueur sensible et attachant.

  • Jean-Pierre Le Lons, sans commentaire

    Sans nouvelles de Sport+, le champion de France 1996 ne sera vraisemblablement pas au micro de la prochaine édition des Masters de pétanque. Interview sans détour et récit d'une dé...

  • Christophe Sarrio, la plus haute marche

    Après sept saisons flamboyantes qui l'ont amené au cœur de toutes les plus grandes finales, le tireur lyonnais est toujours à la poursuite de son premier maillot tricolore....

  • Richard Bettoni, droit au but

    Venu tard à la pétanque de compétition, cet homme de football s'est imposé depuis une dizaine d'années au sein de l'élite nationale, respectant étape par &ea...

  • Jean-Michel Puccinelli, la caravane passe

    A trente-sept ans, le Marseillais, laissant dans son sillage vives admirations et critiques acerbes auxquelles, dans le fond, il n'attache pas grand prix, est devenu l&...

À NE PAS RATER !
Créer votre site Internet petanque
FORUM BLOGPETANQUE.COM
Entraide, trucs et astuces !